Lubies en tous genres...

30 octobre 2015

Le Gravity cake, star des anniversaires !

Quand mon Intello-à-lunettes a vu une photo de "Gravity cake" peu avant son anniversaire, il m'en a aussitôt réclamé un. Surtout que **minute mauvaise mère** je n'avais pas eu le temps de plancher sur l'organisation de son anniversaire avant et du coup pas de thème et on a dû courir après les copains pour les inviter (quelle idee de naître en juillet aussi), par chance la seule copine pour laquelle je n'avais pas de numéro de téléphone je savais où elle habite mais je l'ai rencontrée au supermarché avec sa maman (l'instit de ma Mini, le village est petit).
Bref, il a voulu un gâteau comme celui qu'il avait vu.
J'ai eu la mauvaise idée de choisir des M&m's avec la cacahuète, lourds donc. Et en juillet, j'ai galéré avec le chocolat.

gravity 1
Ah oui, je t'explique vite fait : tu fais un gâteau (ici un simple au chocolat) tu prends un pique en bois que tu glisses dans une paille coudée et tu les plantes dans le gâteau, dessus tu fixes les m&m's ou ce que tu veux avec du chocolat fondu.
Du coup, quand ma mini a voulu le sien pour son anniversaire, j'ai choisi des M&m's sans cacahuète. Et puis on l'a fêté seulement en octobre, il faisait moins chaud (quelle idée de naître en août!) c'était plus simple du coup!

gravity2 gravity3

 

Mais il faut reconnaitre que certaines font de magnifiques réalisations, du coup les miens ils ressemblent plus à des #pinterestfail !

 

image

 

gravitycake

coolest-anti-gravity-beer-mug-cake-72288-800x800

Posté par LaFeeDuLac à 08:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


28 octobre 2015

Nos petites créas d'Halloween

 

Des araignées en pompons !

image 

Vu la difficulté rencontrée il y a quelques temps avec la réalisation de pompons, j'ai voulu faire simple. Donc on a fait des pompons à la fourchette, si tu ne connais pas c'est simple : tu enroules la laine autour de la fourchette et pour fermer ton pompon, tu passes le fil entre les dents du milieu (ouais tu regardes sur internet sinon, tu verras c'est bien expliqué en image). On a ajouté des pattes (8) en "cure-pipe" (pas d'idée mal placée, hein, c'est du fil de fer entouré de fourrure). des yeux autocollants et hop! Des araignées rigolotes et colorées !

Des fantômes à suspendre

J'ai trouvé l'idée sur Pinterest et voilà !

image 

Des guirlandes de fantômes (variantes avec les araignées, les chapeaux de sorcière, etc)

Pliage en accordéon et découpe et le tour est joué, plus qu'à dessiner les détails !

 

image 

 

Et quelques coloriages , évidemment !

  

image

 

Posté par LaFeeDuLac à 08:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 octobre 2015

Halloween : des DIY et des coloriages

 Le tuto d'une momie, bonne idée !!

 

image 

 

Plusieurs pages de coloriages de toutes sortes ici :

lienshalloween 

 

D'autres coloriages sympas ( en PDF)  :

image

 

Une maison hantée à compléter, il y a le PDF et les instructions sur le site (en anglais mais ça devrait aller !) :

maison halloween 

 

Des fantomes à suspendre :

image 

Des guirlandes, de fantômes d'araignées ou autres:

image 

image 

 

Et si tu veux d’autres idées et des modèles de perles Hama et Playmais, je t’invite à jeter un oeil sur mon tableau Pinterest d’Halloween

 

Posté par LaFeeDuLac à 06:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 octobre 2015

Lait d’avoine sans cuisson

100 g de flocons d'avoine

1l d'eau

On mélange. On mixe, ici je l'ai fait avec le mixeur plongeant.

IMG_4173

IMG_4174

 

On filtre et on obtient du lait d'avoine et des résidus que l'on peut consommer, au petit déjeuner avec des fruits dans mon cas. 

IMG_4176

IMG_4178

IMG_4180

 

J'ai bien envie de tenter d'autres recettes vegan, notamment pour les repas du soir alors si tu as des recettes simples avec des ingrédients faciles à trouver, pense à moi !

Posté par LaFeeDuLac à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 septembre 2015

Le Citytour d'Arcachon

La semaine dernière, lors des journées du Patrimoine, j'ai testé le Citytour (en bus ouvert) de la ville d'hiver d'Arcachon' avec les enfants. On a appris au cours de la balade d'une heure environ, comment a été créée la ville, grâce à l'arrivée du chemin de fer. Qu'elle a été conçue comme un hôpital à ciel ouvert où le malade venait se faire soigner avec toute sa famille, qui logeait dans les jolies maisons construites exprès. On y apprend que si les rues sont aussi biscornues, c'est pour casser le vent quand il souffle. 

Voilà quelques photos, j'avoue que ça m'a donné envie d'y retourner pour voir plus précisément les maisons, le bus c'est bien, tu comprends plein de choses, mais ça passe vite!! Et prendre des photos avec un bébé de 2 ans sur les genoux qui n'arrêtait pas de mettre lé commentaire audio en allemand ou de de débrancher le casque, c'est du sport!


image

 

image

image

image

image

Posté par LaFeeDuLac à 01:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


23 septembre 2015

Ma princesse à fleur de peau


Il n'y a guère plus de 7 ans, j'apprenais que tu avais fait ton nid au creux de moi, ma petite princesse. Puis, un soir de mai, tu as fait une entrée fracassante dans notre vie en pointant ton nez à toute allure, 20 minutes à peine après notre arrivée à la maternité. Un bébé parfait.

Tu as grandi et tu es devenue une magnifique petite fille pleine de vie... Mais aussi colérique parfois. Ma princesse qui ne sait pas jouer toute seule, qui ne supporte pas de rester seule dans une pièce. Mais qui veut décider de tout et commander tout le monde.

Tu viens d'entrer au CP sans la moindre difficulté, quand j'ai vu certaines de tes copines pleurer chaque matin, tu te précipites dans ton école de grands.

Mais je sais que tout ne va pas si bien, parce que comme souvent dans ces cas là, tu es à fleur de peau et tu exploses à la plus minime contrariété. Et tu as recommencé à faire caca dans ta culotte souvent.

Je t'ai emmenée chez le médecin pour être sûre qu'il n'y a pas de cause physiologique à ce problème. D'après notre médecin, effectivement la cause est psychologique, elle t'a trouvée anxieuse, t'a demandé si c'était une façon de me dire que tu voulais que je m'occupe davantage de toi, si ça allait à l'école.

Je te savais timide avec les inconnus mais anxieuse, j'avoue ce n'était pas le mot qui me venait. Je ne sais pas pourquoi tu as un tel besoin d'être rassurée, tout le temps. Et en même temps, tu me repousses parfois quand je te dis à quel point je t'aime.

Si je savais au fond de moi que cette consultation n'était pas vraiment utile, que la cause était sans doute psychologique, je crois que j'en avais besoin plus que toi.

Je sais que je n'ai pas toujours la bonne réaction avec toi, j'en ai encore fait la douloureuse et culpabilisante expérience tout à l'heure quand je me suis fâchée au point de te hurler dessus quand tu m'as traitée de "merdeuse". J'ai crié si fort que je t'ai effrayée. Je suis désolée, moi aussi j'apprends à être ta maman, parce qu'aucun enfant ne s'éduque comme un autre. Je sais bien que me fâcher n'aide pas, avec toi encore moins qu'avec les autres. J'avais remarqué que la discussion, la négociation parfois, calmait tes accès de colère et tes exigences tout en nous soulageant toutes les deux d'un énervement bien inutile... Je vais aussi essayer de faire des petites activités avec toi, de c'est petites activités manuelles qui ne plaisent qu'à nous deux ici!

Tu es ma beauté, ma petite artiste, ma princesse, ma préférée parce que vous êtes tous les quatre mes préférés! Ton père dit que tu es mon clone, tant physiquement que sur le plan du caractère (on a aussi le même signe astrologique!)! Mamie dit que j'étais plus facile à vivre... J'espère juste que tu sauras canaliser ta fougue pour en nourrir ton énergie créatrice !

image

Posté par LaFeeDuLac à 00:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

21 septembre 2015

Mon petit homme a déjà 2 ans

 

image

9 mois pile. Tu es né le jour du terme, je n'y croyais plus et je commençais à croire que j'allais finir par découvrir ce qu'est un déclenchement. Et puis, le 20 au soir, les contractions ont commencé. Quand Papa a enfin pu rentrer pour qu'on parte à la maternité, on était déjà le 21. La date prévue, après tout.

Un beau bébé de 4,320 kg, portrait craché de ta sœur!

Consciente que tu es mon "petit dernier", je profite de tout au maximum! Et on peut dire que tu sais en profiter, petit malin!
Je le dis pas trop fort, pour ne pas me porter la poisse, mais il semblerait que depuis quelques jours tu aies la bonne idée de dormir la nuit, et par la même occasion de me laisser dormir (ironie du sort, depuis, je fais des insomnies...). Après deux ans de nuits pourries, faut dire que l'habitude est prise.

Je découvre des trésors de patience face à ce fameux "terrible two" que l'on traverse actuellement. Tu sais, quand tu veux venir te promener, mais que tu refuses de mettre tes chaussures, puis de monter dans la voiture, puis de te laisser attacher dans ton siège, puis quand tu ne veux pas descendre...

Quand tu dis "non" tout le temps. Je te demande si tu veux du jambon, tu réponds "non". Je te demande ce que tu veux, tu réponds "çaaaaa" avec un air de chat Potté, en montrant le-dit jambon. Valable avec tout, tout le temps.

J'ai beau me dire que je ne suis pas une mère poule, je me rends compte qu'on a développé une relation fusionnelle tous les deux! J'adore nos petits moments à tous les deux, comme l'histoire du soir et nos gros câlins à ton réveil de la sieste. Ces moments où tu attrapes ma main avec la tienne quand tu te lèves tout seul de ton lit à barreau et que tu me rejoins.

Par dessus tout, j'adore t'entendre dire "Maman".

Joyeux anniversaire mon bébé!

 

Posté par LaFeeDuLac à 01:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

17 septembre 2015

Faire des économies #3 : la culture

image

 

 

Alors déjà je plante le décor, faire des économies oui, mais on reste dans le légal, donc ce n'est pas ici que tu trouveras comment télécharger illégalement quoi que ce soit.

Mais il existe du téléchargement légal. Pour les livres par exemple, on peut facilement télécharger l'application Kindle et trouver un certain nombre de livres totalement gratuits. Des classiques, de Jane Austen à Alphonse Daudet en passant par Dostoïevski et Jules Verne. De quoi s'occuper déjà!

Evidemment, question nouveautés c'est un peu différent, il y a la bibliothèque qui reste une bonne solution. Et les vide-greniers, que j'affectionne particulièrement pour les livres et les jeux de société. La dernière fois, j'ai acheté le jeu "Les incollables" pour 2€ à peine... Et on trouve un tas de livres à 1€, pour les enfants mais aussi pour les grands. On peut également y trouver des DVD, même si j'appréhende parfois l'état (j'en ai acheté quelques uns et je n'ai jamais eu de problème en fait).

Concernant le cinéma, ici on a la séance pour enfants le dimanche matin à 3€ pour tous. Bien sûr ce n'est pas la dernière nouveauté, c'est toujours un peu en décalé mais ça permet d'y aller en famille pour une somme raisonnable. Le dimanche matin, le prix des séances est tout de même plus bas que les autres jours quand on souhaite voir des nouveautés. J'imagine qu'il existe des offres de ce genre un peu partout.

D'ailleurs, le truc c'est qu'il ne faut pas hésiter à se tenir au courant de toutes les manifestations autour de chez nous, il y a bien souvent des spectacles ou des ateliers proposés, et ça permet parfois de découvrir d'autres univers. Chaque année on a des ateliers d'écriture, des spectacles ou des expositions organisés gratuitement, et en général ce sont de jolis moment à partager.

A ce propos, n'oublie pas que ce weekend ce sont les journées du patrimoine!

image

Posté par LaFeeDuLac à 21:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 septembre 2015

Le calvaire des devoirs

Deux enfants en primaire, c’est des devoirs pour les deux tous les soirs.

Ah non, pardon, le mardi soir mon fils en CM1 n’a pas de devoirs à la maison parce que le mercredi c’est sport (rythmes scolaires pour favoriser l’apprentissage le matin quand les enfants sont plus réceptifs ? Cherchons pas…). Sauf que (oui il y a un piège) les enfants sont sensés s’avancer dans les devoirs de jeudi car là c’est la tartine (dixit M. L’instit) pour les préparer à s’organiser en vue du collège (mon bébé au collège, glurps!). Bien sûr, le premier mardi mon fils est rentré en claironnant “pour demain j’ai pas de devoirs !”. Je vais bien lui redire ce soir d’anticiper, on verra s’il s’y tient…

Mademoiselle Deuz, avec son caractère bien trempé (pour ne pas dire pourri, je t’en reparlerai), a du mal à accepter de devoir travailler à la maison en plus de devoir rester assise toute la journée à l’école. “T’as qu’à les faire toi, mes devoirs !” sauf que je lui ai expliqué que j’en ai plus besoin moi, je sais déjà lire et écrire (compter c’est une autre histoire, certes). Mais la demoiselle reste réfractaire à l’idée. Sans compter qu’elle est perfectionniste et supporte très mal de ne pas encore savoir très bien écrire et se met en rage quand elle ne peut pas effacer ce qu’elle n’a pas assez bien réussi à ses yeux… sans pour autant accepter mes conseils. Quand à la lecture, elle ne prend pas la peine de chercher à déchiffrer les mots, puisqu’il y a les images à côté.

Le rythme est déjà un peu rude, il faut le reconnaitre, le mercredi de repos ne me semblait pas de trop, mais entre le passage en CP et les devoirs à la maison, ça fait beaucoup (trop) de changements. D’ailleurs Mademoiselle a déjà dû changer de place pour cause de bavardages, ce qui ne semble pour autant pas avoir résolu le problème puisqu’elle a encore obtenu un “Pas chut!”, une sorte de mauvais point après 3 avertissements au tableau. Il semblerait que l’affaire ne soit pas gagnée…

devoirs

Je ne suis pas la seule à galérer, la semaine dernière une copine m’a appelée, son fils est dans la classe du mien et il avait oublié le fichier avec les exercices de maths, je lui ai envoyé par MMS. Je suis habituée, mon fils était spécialiste des oublis l’année dernière, il semblerait qu’il se soit amélioré (vu que M. L’instit leur fait ranger les fichier toujours dans le cartable dès qu’ils ont fini de travailler dessus en classe). Et l’excuse des devoirs mal notés ne fonctionnera plus bientôt non plus, car M. L’instit mettra tout en ligne pour que nous puissions les consulter par internet.

Et dire que ma Mini va suivre l’année prochaine. Et qu’ils seront 3 à avoir des devoirs!

Posté par LaFeeDuLac à 10:52 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 septembre 2015

Je voudrais parler à mon père


Voilà que je cite Céline Dion. Tu vas te dire que j'ai craqué, bientôt je vais me mettre à citer Guillaume Musso... Non. Quand même pas. Mais en tombant il y a quelques jours sur cette chanson, ça m'a filé le cafard. Parce que je ne parle pas à mon père. Depuis longtemps, maintenant. Je pourrais. Je pourrais décrocher mon téléphone, c'est aussi simple que ça. Mais non. Parce que si je le faisais, je sais que je tomberais sur sa femme et ça, je n'ai pas envie.

Mes parents ont divorcé alors que j'avais 5 ou 6 ans, aussitôt il s'est remarié. Et j'avoue que je n'ai jamais aimé sa femme. Ensuite, ils ont déménagé pour des raisons professionnelles, mon père travaillait pour une boite qui mute régulièrement ses salariés. Ils venaient en week-end et je devais suivre. Déjà, je n'aimais pas ça, ça m'ennuyait. Puis, j'allais passer des vacances chez eux et ça c'était l'horreur. Ma maman me manquait et je n'aimais pas rester avec elle, ma belle-mère. Mon père ne prenait pas ses vacances pour les passer avec moi, il les gardait pour partir hors saison, il y a moins de monde et ça coûte moins cher. Alors j'étais avec elle toute la journée. A l'entendre dénigrer ma grand-mère, mon oncle et sa femme et même leurs enfants trop ceci, trop cela. Mon oncle qui préférait avoir des meubles de recup' et du super matériel de ski (le crime, quoi, préférer le ski à la déco d'intérieur).

Je me souviens quand j'avais des copines qui étaient dans le même cas que moi et qui étaient contentes d'aller chez leur père, je ne comprenais pas. Un peu comme si quelqu'un se réjouissait à l'idée qu'on pourrait avoir des choux de Bruxelles à la cantine, ou une biographie de Kim Kardashian par Guillaume Musso. Avec elle tout ce que je faisais, ça n'allait pas. Pas assez dégourdie, pas assez habillée "fille" ou mode. Pas assez. Et mon père n'a jamais vraiment pris ma défense. L'impression que je ne vivais que sous les critiques pendant ces moments là.

J'ai passé près d'un an à ne plus répondre au téléphone quand il appelait. Ils étaient partis vivre loin. Sur une île durant quelques années, c'était facile. Il a fini par appeler ma mère, qui m'a dit de faire un effort. J'allais devenir maman pour la première fois, c'était important. J'ai accepté, mon fils méritait d'avoir un grand-père. Il n'avait pas été à la hauteur comme père, il pouvait peut-être se rattraper comme grand-père.

Finalement, non. Il a été un peu présent au début. Quand j'ai déménagé il est quand même venu pour la naissance de mes enfants mais ma relation avec sa femme est toujours restée la même. A coup de "tu devrais faire..." ou de "normalement c'est..." et ses remarques sur l'allaitement "tu lui donnes pas des compléments quand même, ça lui suffit?", j'ai détesté son attitude au moment de la mort de ma grand-mère. Et j'ai encore trouvé mon père incapable de lui dire qu'elle nous faisait chier avec ses remarques. On ne s'est plus appelés. Encore moins vus. Bientôt 2 ans et mes enfants en parlent parfois, de Papi et la dame qui travaille avec lui (dixit ma Deuz, je laisse dire, méchante que je suis).

Mais parfois, j'aimerais bien savoir, même à 40 ans, ce que ça fait d'avoir un papa...

 

Celine Dion - Parler à mon père (Live In Paris 2013) HD

La vidéo, c'est cadeau !

Posté par LaFeeDuLac à 07:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]