Après l’écharpe de portage, que je n’ai pas utilisée mais que j’aurais du utiliser, voici….

l’allaitement

allaitement

On se calme, on ne se précipite pas pour fabriquer une poupée vaudou à mon effigie. Zen.

Point n’est question ici de polémiquer. Non. Point de pugilat, genre « mes nichons sont des organes sexuels » qui aboutirait à « ah ouais et par où qu’il est sorti ton moufflet ? C’est pas par un organe sexuel des fois ? ». Déjà parce que je donne mon avis, c’est pas une vérité universelle, mais je suis d’accord avec moi-même. Et j’ai même envie de dire que c’est pas si mal.

J’ai foiré mon premier allaitement pour cause de médecins incompétents, ne t’en fais pas, je te raconterai un jour, mais j’ai réussi les deux autres avec une extrême facilité. Oui je sais on n’est pas toutes égales sur ce point-là non plus, quand certaines se tapent des crevasses, engorgements et autres joyeusetés, moi je n’ai rencontré aucune difficulté. Sauf l’incapacité à dormir sur le côté les premiers temps pour cause de seins trop gros, faut croire que j’ai des nibards en titane qui résistent à tout.

Et faut reconnaitre qu’en plus du fait qu’on donne le meilleur à son bébé et que ça offre une intimité incomparable avec ce petit être (Jouez Hautbois, résonnez musettes !), c’est quand même éminemment pratique et facile (oui si on occulte les problèmes susmentionnés).

Ca t’évite d’avoir l’impression de trimballer le rayon nourriture/puériculture d’un hypermarché à chaque fois que tu sors : biberon, boite de lait qui va surement trouver le moyen de s’ouvrir et de se vider dans le sac, bouteille de flotte qui avec un peu de chance ne se percera pas le jour où la boîte s’est vidée, goupillons (le truc qui ressemble à une brosse à chiotte mais pour nettoyer les biberons), chauffe-biberon, et puis tu flippes toujours d’oublier un truc ou de pas en avoir prévu assez ou de pas trouver un endroit où brancher ton chauffe biberon ou avec un micro-ondes.

Non, quand t’allaites tu peux partir les mains dans les poches. Enfin si tu portes ton bébé en écharpe, sinon faut que t’aies une poussette ou un cosy et là fini les mains dans les poches. Et puis si tu prolonges un peu ta balade, pas de problème, comme dit le Macho « Les biberons, Maman elle est a toujours sur elle ! ». Oui, le Macho apprécie aussi l’allaitement parce que… ben il a rien à faire ! 

En plus t’as besoin de compter tes mesurettes de lait, ni de faire chauffer quoi que ce soit. Non c’est encore plus simple qu’un Royco Minute Soupe, toujours prêt et à la température idéale.

Et puis ça fait moins de vaisselle aussi, parce que faut reconnaitre que c’est quand même chiant à nettoyer un biberon ! Un peu comme des chiottes en miniatures (j’ai un problème avec les brosses, non ?).

Alors oui, c’est un peu feignass’attitude quand même !

(PS: Le livre sur l'allaitement de Marie Thirion en photo ci-dessus est une référence en la matière)