echographie

A priori, rien. Ou plutôt pas grand chose. Le risque de fausse couche serait plus important. Le risque de trisomie aussi.

Pour autant, je ne suis pas prête à courir le risque de l'amniocentèse (si,si, ça s'écrit comme ça). D'ailleurs, cet examen, qui consiste à prélever du liquide amniotique avec une grande aiguille (fine, hein, quand même) n'est plus proposé systématiquement aux femmes de 38 ans et plus, comme il l'était il y a encore quelques temps. Je trouve le risque trop grand. Et puis Maman Lapin l'a très bien expliqué ici !   

Rien de bien différent dans le suivi entre une jeune femme et moi qui suis jeune aussi, donc.

Je suis plutôt zen, plus que beaucoup de femmes jeunes. C'est ça l'expérience, sans doute. Rien à voir avec l'âge, c'est juste ma quatrième grossesse. T'inquiète pas, si je répéte souvent que c'est ma quatrième grossesse c'est pas que je radote à cause de l'âge, c'est juste que j'en reviens toujours pas. 4 c'est pas rien, quand même. 4 comme les 3 Mousquetaires.

Cependant, j'ai l'impression d'être plus fatiguée que pour mes précédentes grossesse. Mais c'est peut-être parce que je m'occupe déjà de 3 enfants (presque 7, 4 et 3 ans) et ça c'est fatiguant. A puis j'ai un Macho à gérer aussi. Un qui s'endort sur le canapé, râle si je ne le réveille pas quand je vais me coucher et râle si je le réveille sous prétexte que je suis pas sa mère, ce qui est vrai, je suis bien trop jeune pour ça.

Je reconnais quand même que depuis quelques jours, j'ai un peu tendance à avoir mal au dos si je reste assise un peu trop longtemps. Marcher comme une mamie n'aide pas à se sentir jeune, avouons-le. 

Mais le point qui m'inquiéte quand même un peu, c'est l'après. Ouais, j'ai peur de moins bien vivre l'après-grossesse. Pas les nuits entrecoupées, pas l'appréhension de gérer un enfant de plus (quoique, si, un peu) mais surtout : comment je vais me retrouver physiquement après 4 grossesses ? Sachant que là je suis partie pour prendre du poids, et pas que dans les seins... Faut pas se leurrer, c'est plus facile de perdre du poids à 25 ou 30 ans qu'à 38. Sauf si t'es Estelle Lefèbure ou Alessandra Martinez, là tu prendras pas de poids même à presque 50 balais. Mais elles doivent pas connaitre les Mars glacés au caramel au beurre salé, et elles savent pas ce qu'elles ratent. Et puis moi je vais pas faire la Une de Elle avec mon gros ventre (sauf si Elle insiste vraiment) (et que ça paye bien). Ni de Gala après la naissance (mais on peut s'arranger).

Sans compter qu'on commence à me féliciter alors que je ne suis enceinte que de 3 mois. Je crois que cet été je vais même pas oser aller sur la plage de peur qu'on me confonde avec un cachalot échoué...

SauvezWilly