Deuxième échographie, je l’attendais depuis un petit bout de temps parce que j’ai l’impression que le monde entier voulait savoir si c’était un garçon ou une fille. Comme si l’écho ne servait qu’à ça ! Bien sur que j’avais envie de savoir, moi aussi, parce que ça m’aide à me projeter, parce que ça assouvit ma curiosité aussi.

Les enfants étaient impatients, depuis qu’ils savent que je suis enceinte ou comme dit ma petite dernière que “Maman elle a un bébé au ventre” , ils se chamaillaient “je veux que ce soit un garçon” “je veux que c’est une fille” (ouais ça c’est Attila et ses accords)! Même mon père qui doit m’appeler 3 fois par an à peu près, m’a demandé de le tenir au courant quand je saurais…

Samedi, au cours d’une soirée, on a dû me poser la question environ 20 fois. A égalité avec le nombre de fois où on m’a demandé si j’étais “encore enceinte” et si “c’était voulu”. Le sans-gêne des gens m’étonnera toujours, jamais je ne comprendrais comment on peut se montrer aussi indiscret.

Alors oui, on a un garçon chacun, et deux filles ensemble. Oui, le Macho a envie d’avoir un autre garçon. Un fils à nous deux.

Ma mère m’avait offert, il y a déjà quelques temps, un pyjama bleu ciel. Des fois que ça influence les choses ?

La plus sensée dans toute cette affaire ? Ma toute petite, mon grand bébé de deux ans et demi à peine…

- Tu veux un bébé garçon ou un bébé fille ?

- (en retirant sa tétine de sa bouche) Un petit bébé !

Oui, un petit bébé en bonne santé, c’est bien ça le plus important, non ?

BG10