Il y a des mères qui trouvent qu’elles ne passent pas assez de temps avec leurs enfants, et qui culpabilisent vis à vis d’eux. Et puis, il y a celles qui passent trop de temps avec leurs enfants, et qui culpabilisent vis à vis d’elles-mêmes. Comment savoir si on passe trop de temps avec ses enfants ? Quelques signes qui ne trompent pas :

- Non seulement tu connais Lulu Vroumette, Peppa Pig et Kid Paddle mais tu connais aussi le prénom du père et de la mère de T’choupi.

- Tu n’as pas besoin de voir les dessins-animés en question, il te suffit d’entendre la musique de loin pour les reconnaitre.

- Parfois, tu te surprends même à les fredonner quand tu es seule (ce qui est à peu près aussi rare que les neurones dans la maison des secrets, je te l’accorde)

- Est-ce que tu te souviens de la dernière fois que tu es allée au cinéma ? Et pour voir autre chose qu’un dessin-animé ou film d’animation ? De toutes façons, tu ne sais même plus ce qui est sorti récemment.

- Tu comprends ce que disent tes enfants même quand ils n’articulent pas, avec le pouce ou la tétine dans la bouche.

- Tu connais tous les jeux et jouets, au fur et à mesure qu’ils sortent parce que tu reçois toutes les newsletters des fabricants.

- Tu es imbattable pour repérer les t-shirts Cars ou HK (oui, Hello Kitty, tu l’appelles HK) mais tu ne sais pas ce qui est à la mode cette année. Pour les adultes, je veux dire.

- Avant d’acheter un vêtement pour toi, de toutes façons, tu vérifies simplement que ce n’est pas trop salissant et que ça peut se laver à haute température, que c’est pratique pour se pencher, se baisser, faire du trampoline, et pire encore.

- Ton PC regorge de milliers de photos. La naissance, les premiers pas, la première bougie, la deuxième, la rentrée, les enfants en vacances, etc. Impossible d’en trouver une de toi le jour où tu veux illustrer ton CV.

- Tu as oublié comment on prépare un risotto ou des cannellonis au crabe, mais tu maitrises les coquillettes et le poisson pané comme personne.

- Parfois, il manque du café chez toi (très rarement quand même) ou du thé, même des clopes quand tu fumais, mais jamais on ne manque de lait. Jamais. Et tu as toutes sortes de variétés de chips dans tes placards.

- Tu as vite fait d’oublier qu’il y a des gens qui travaillent même après 16h30.

- Tu sais quels sont les jouets distribués en ce moment à McDo, tu connais tous les bonbons Haribo et les albums Panini en cours.

- Tu es surprise quand tu mets les pieds dans une maison où il n’y pas de coffre à jouets dans le salon et où il y a des choses fragiles même en bas des étagères.

- Tu rencontres parfois d’autres mamans de l’école en ville sans leurs enfants. Toi, t’en as toujours au moins un agrippé à toi.

- Tu comptes les jours qui te séparent du 3 septembre parce que tu as bon espoir d’avoir 2 semaines de tranquillité à  mi-temps, entre la rentrée et la naissance du prochain.

 famille