Réveillée à 6h du matin, ça ne me ressemble pas. Du tout. Voilà ce que ça fait le stress de la rentrée. Je n’arrête pas d’y penser. Et pas seulement pour Mini dont c’est la première rentrée. Je n’ai pas toujours été comme ça, pourtant.

Je n’avais pas vraiment d’inquiétude quand l’Intello-à-lunettes est entré en maternelle, je le savais prêt. La nounou me l’avait dit, le médecin me l’avait dit. Et puis, il était propre. Et il avait hâte, depuis des mois il réclamait d’y aller ! Il y a bien eu des difficultés, pourtant, il ne voulait pas me laisser et pleurait tous les matins… Après, il y eu le stress du changement d’école en cours d’année. Puis, ses angoisses, différentes à chaque rentrée… L’an dernier, la rentrée au CP, sa seule angoisse était d’avoir un maître plutôt qu’une maîtresse. Et bingo, il est tombé sur le seul homme qui enseigne dans cette école… Ca s’est bien passé finalement, ça a été une bonne année scolaire, mais les premiers jours ont été quelques peu difficiles… Cette fois-ci, il a peur de n’avoir pas de copain. Son meilleur copain de l’année dernière a semble-t-il déménagé, comme son copain de Grande Section. Je comprends tellement ses angoisses pour les avoir vécues aussi, que je ne sais pas comment le rassurer, mon petit garçon…

L’année dernière, c’était la première rentrée d’Attila en maternelle. Je stressais parce que je savais que la propreté n’étais pas acquise. Parce qu’elle n’a pas forcément un caractère très facile et je la voyais déjà faire des crises d’autorité à la maîtresse, elle n’avait jamais été gardée en crèche ou en nounou et je ne savais pas comment elle se comporterait avec les autres enfants non plus. Pendant deux semaines, elle s’est fait pipi dessus tous les jours et puis il y a eu le déclic. Pendant quelques temps, la maîtresse m’a dit “elle est un peu rebelle” et puis elle s’est mise à me dire “c’est une petite fille charmante”. Elle a voulu mettre des robes et des jupes, elle qui ne voulait que des pantalons et des shorts. Elle s’est fait des copines et a été invitée. Elle a grandi d’un coup, pour devenir une vraie petite fille !

Et le bonheur d’avoir des enfants rapprochés, c’est que cette année c’est Mini qui fait sa première rentrée. Mon bébé, qui a choisi un cartable de T’Choupi tout rouge. Elle a accompagné sa soeur tous les jours l’année dernière. Elle a essayé de soudoyer la maîtresse à coup de bisous et de fleurs des champs. Idem avec l’Atsem. Elle connait les lieux et ne sera sans doute pas effrayée, mais a t-elle bien compris que je n’allais pas rester avec elle ? Que c’était qu’elle allait devoir y aller ? Que deux jours par semaine elle irait à la cantine, elle qui ne mange presque rien à table ?

Et moi, est-ce que je vais réussir à la laisser demain matin ?

photo_cartable