Les 3 plus grands vont à l’école, et 2 jours par semaine ils mangent à la cantine. Avant que tu ne poses la question : non je n’ai même pas honte de les laisser à la cantine !

Parce que j’ai le droit d’avoir du temps pour moi AUSSI. Et ce qui m’occupe l’esprit pour le moment c’est de pouvoir me libérer le temps d’aller (enfin) (je te rappelle que bébé aura 7 semaines samedi) me faire arracher les poils des jambes ! (Et des dessous de bras. Et du maillot. Et la moustache.)

Je sais, là tout de suite, je te vends du rêve…

Et hier, j’ai eu mon mon premier rendez-vous de rééducation du périnée, c’est du temps pour moi en un sens. Cela dit, heureusement que le premier rendez-vous c’est un entretien… (CF ci-dessus)

Ensuite, il faudra que je me remette à faire du sport. Parce que ce matin la boulangère a cru que j’étais enceinte. Alors que Kate joue au volley et laisse apparaitre un ventre parfaitement plat. Je suis partagée entre l’envie de lui arracher ses (trop beaux) cheveux, de la traiter de tous les noms ou de replonger la main dans la boite de bonbons.

Et parce que je te vends du rêve et des paillettes encore une fois, j’ai décidé de louer un tire-lait électrique pour pouvoir fournir des biberons de lait maternel à la personne qui gardera bébé. Bien sûr, j’avais déjà un tire-lait manuel mais c’est un peu pénible à utiliser et douloureux à la fois pour le nichon ET pour la main qui pompe. Avec le modèle électrique, j’ai trouvé que c’était bien moins douloureux.

La pharmacienne qui m’a expliqué le fonctionnement, m’a quand même prévenue que ça pouvait être “stressant” parce que ça donne un côté “trayeuse”, mais ce n’est pas du tout ce que j’ai ressenti pour ma part… D’ailleurs, je me demande si je ne vais pas acheter un second kit pour tenter le double pompage (tant qu’on est dans le glamour et les paillettes !) surtout que mercredi prochain je m’absente pour la journée en confiant les enfants au Macho (t’inquiètes pas je te raconterai) et qu’il va falloir que je fasse des provisions de lait maternel.

Demain, on fait le test grandeur nature : je laisse bébé à ma mère pour aller chez l’esthéticienne.

Pour conclure, je ne vais pas rabâcher les bienfaits de l’allaitement maternel, il y a un tas de sites qui font ça mieux que moi mais je rappelle que ça aide à perdre du poids (il parait)(sur moi ça ne se voit pas).

 

tire-lait

 

Voilà le tire-lait Medela. Estime-toi heureuse, j'aurais pu mettre une photo de mes poils.