Tu connais cet instant aussi euphorisant que fugace où tu as enfin (presque) réussi à te mettre à jour dans ton linge. Où les paniers à linge sont (presque) vides, où les panières de repassage sont (presque) vides de linge non repassé.

Mais où tu sais que demain ton homme va rentrer après une semaine de déplacement. Où tu sais qu’il va falloir changer les draps de tous les lits. Et les serviettes de toilettes.

repassage

Oui, le sentiment de satisfaction fut plus que bref.