18 février 2012

Petites hontes entre nous… ou en public

  Je t’ai déjà raconté quelques épisodes de honte que je ne devais qu’à moi-même. Aujourd’hui, je vais te parler des petites (ou grosses) hontes que je dois à ma précieuse descendance, parce que oui, un enfant qui commence à bien parler, c’est pas toujours tout mignon. Parfois, c’est même démoniaque, la preuve par l’exemple… #1 L’intello-à-lunettes devait avoir 2ans et demi, il commençait à découvrir l’anatomie et la différence entre les hommes et les femmes. Dans une boutique, j’essayais des vêtements pendant que ma mère le... [Lire la suite]